Le blog des mariages éco-responsables

12 conseils pour faire sa liste d’invités de mariage

par Guillaume Parthenay
Comment faire liste invités mariage

Voilà, vous êtes fiancés, et donc futurs mariés (toutes nos félicitations, vous allez voir, cette période de préparatifs est tellement porteuse si on l’aborde avec les bons conseils). Vous avez commencé à réfléchir à ce à quoi votre union ressemblera, il faut maintenant se pencher sur les personnes qui vous entoureront en ce jour unique. N’ayez pas peur, vous n’oublierez personne, et non, votre collègue ne vous en voudra pas de ne pas être invitée. Le secret de cette liste c’est l’équilibre : entre vos envies, votre budget et la place qui est à votre disposition. Allez, on vous livre nos 10 secrets pour constituer votre liste de mariage !

Il est possible que vous ne vous retrouviez pas dans les différents points abordés… et c’est bon signe ! Ça sous-entend simplement que vous avez déjà une idée relativement claire sur la question : suivez votre intuition et vos envies !

Ah et mesdames, ne vous faites pas avoir, maintenant que vous avez une bague de fiançaille autour du doigt, nombreux vont être les profiteurs à essayer d’obtenir, au minimum, une place au vin d’honneur.

Faire sa liste d'invités de mariagee

 

Pourquoi est-il nécessaire de faire sa liste d’invités très tôt ?

S’il est inutile de boucler la liste finale un an avant le jour J, avoir une idée approximative du nombre d’invités très tôt vous permettra de vous projeter plus facilement.

Par exemple, certains lieux de réception imposent un minimum ou un maximum de couverts à respecter.

Osez donc vous lancer dans cet exercice très tôt… et ce n’est pas parce que vous avez pensé à une première liste que celle-ci est définitive !

Afin de faire face aux potentielles décisions compliquées, commencez par créer chacun de votre côté une série de groupes dans lesquels classer les invités potentiels : les indispensables, la famille proche, la famille éloignée, les amis proches, les amis d’enfance et les collègues.

Vous pouvez également proposer à vos deux familles de dresser leurs propres listes. Réunissez-les et faites un premier tri.

 

L’importance d’établir des règles claires, et de s’y tenir

Afin de ne pas vous perdre dans des dizaines de listes différentes, il est important que vous fixiez des règles claires… et équitables !

Attention équitable ne veut pas forcément dire que les deux mariés doivent absolument inviter le même nombre de convives, mais simplement qu’aucun des deux ne doit se sentir lésé, ou désavantagé au regard de ces règles.

Donc si l’un des deux a la possibilité d’inviter ses cousins, il semble logique que l’autre aussi. Idem pour les collègues, les amis d’enfances, etc.

Faire sa liste d'invités de mariage : l'importance des règles

 

Organiser un grand ou un petit mariage ?

Que vous dire sinon que ce choix vous revient. Si votre lieu de réception et vos finances vous permettent d’inviter 200, 300 personnes… et surtout que vous le souhaitez, faites-le !

Aujourd’hui la tendance semble être le mariage intimiste, voire l’elopement (cette fugue amoureuse venue des Etats-Unis).
Il n’est pas nécessaire d’opter pour un mariage en grande pompe pour vivre une journée inoubliable !

Tout est question d’envie, de budget et de sincérité.

Mais si vous souhaitez donner des contours éco-responsables à votre mariage… limiter le nombre de convives peut être une piste (moins de déplacements, moins de déchets lors du repas, moins de cadeaux achetés et oubliés, etc.)


Inviter sa famille… étendue ou non

Vous et votre conjoint(e) n’avez peut-être pas la même relation avec vos familles respectives. Vous n’aurez donc pas forcément le même avis sur la question. Par conséquent, il est important(issime) que vous en parliez, avant même de demander l’avis à vos parents.

Faire sa liste d'invités de mariage : la famille


On part souvent du principe que si l’on invite un cousin, on se doit d’inviter tous nos cousins (du même degré). Idem pour nos tantes, oncles, etc.

Si vous en oubliez un, ou en mettez volontairement un seul de côté, il est probable que vous soyez à l’origine (ou que vous attisiez) des tensions dans la famille.

Cependant, si vous avez une famille très nombreuse, vous pouvez également prendre du recul sur vos relations avec certains membres. Avez-vous été invité à leurs différents anniversaires, éventuels baptêmes, mariages, etc. ? Etes-vous capables de nommer leurs enfants ?

Les seules règles qui seront valables seront là encore celles que vous vous fixerez. 

 

Devez-vous inviter les enfants ?

 

Il existe plusieurs écoles concernant l’invitation des enfants. Et pour cause, la présence de bambins à votre mariage implique un traitement et des préparatifs particuliers ! Menu différent, nécessité probable d’avoir un espace à part (salle de jeu, dortoirs), de réserver une baby-sitter, de préparer des animations…

De plus, nous savons tous que des parents n’ont pas la même disponibilité quand ils sont accompagnés, ou non, de leurs progénitures.

Cependant, quoi de plus mignon que votre nièce pour vous apporter les alliances ou qu’une ribambelle de bambins agglutinés autour d’une fontaine à citronnade ?

Faire sa liste d'invités de mariage : les enfants


Voici les 3 pistes que nous vous proposons :


Tous les enfants sont les bienvenus.

Vous laissez la possibilité à tous vos invités de venir accompagnés de leurs rejetons.
Assurez-vous d’avoir des réponses claires sur leurs présences ou non.
En conséquence, vous devez leur prévoir à manger (sur une table ou dans un espace à part ?). Soyez le plus clairs possible avec les parents au sujet de ce que vous avez prévu, ou non (une baby-sitter, des animations, un dortoir séparé, etc.)


Se limiter aux enfants de son cercle très proche et/ou d’un certain âge

Vous vous limitez à vos filleuls, petits frères ou sœurs, enfants des témoins, et éventuellement vos neveux et nièces… le but est là de vous entourer de ceux qui vous sont le plus proches et que vous côtoyez régulièrement, et qui ont eux-mêmes une place importante dans votre vie, malgré leur jeune âge.

En parlant d’âge, vous pouvez également annoncer que les enfants seront acceptés à partir de… 12 ans par exemple ? Là votre objectif sera de limiter les grosses séances de larmes, ou de cris, pendant cette longue journée.

Bien évidemment dans tous les cas, et vous connaissez maintenant le refrain, il est là encore nécessaire que la règle soit claire, afin que vous puissiez simplement l’expliquer à vos convives. Ceci dans le but d’éviter des tensions ou incompréhensions fortuites et malheureuses le jour J.

“Allo Benjamin ? Alors, oui il est possible que tu vois des enfants le jour J, mais ce sont ceux de ma soeur, ne te sens pas offensé si je n’ai pas convié tes petits bouts, mais on a dû faire un choix…”


Décider qu’il s’agit d’un mariage sans enfants. Ah bon ? Hé oui, vous avez le droit !

Mais alors, comment indiquer clairement que les enfants ne sont pas invités ?
Tout simplement en étant authentiques et directs directement sur vos invitations.

Désignez précisément dans vos faire-part vos invités par leurs prénoms (en évitant la formule “famille Martin”), et précisez clairement votre choix à l’aide d’une phrase concise :

“Bien que nous adorions les enfants, le mariage et la réception se feront entre adultes”

Si vous craignez une réaction épidermique de certains, vous pouvez toujours anticiper et vous justifier en avançant des arguments logistiques ou économiques.

Bon, et si vous avez réellement peur d’affronter les réactions de vos futurs invités, mais que votre budget est trop serré pour ouvrir grandes vos portes, vous pouvez également opter qui consiste à n’autoriser les enfants qu’à la seule cérémonie de mariage.

Ainsi, ils assisteront au moment central de votre grande journée. Ils pourront alors fièrement parader avec les jolis habits et participer à quelques photos de mariage… mais laisseront les grands festoyer ensemble.

 

Êtes-vous obligés d’inviter les couples qui vous ont déjà invités à leurs propres mariages ?   

Pour répondre à cette question, nous considérons que les facteurs qui entrent principalement en compte sont le temps (depuis lequel vous ne vous êtes pas vus), le type de relation, et bien évidemment le style de votre mariage

S’ils vous ont invités il y a moins de 24 mois… et que le mariage était plutôt intimiste… il va certainement falloir songer à leur rendre la pareille.

Mais, quel est exactement votre type de relation ?
Si vous êtes d’anciens collègues, mais que vous avez changé de société entre temps, ou que vos évolutions hiérarchiques vous ont éloigné, vous pouvez par exemple reconsidérer votre invitation.

Par ailleurs, vous n’aviez prévu d’inviter que 30 personnes, il sera toujours plus simple de justifier qu’ils ne font pas partie de cette liste restreinte.   

De manière globale ne vous sentez pas obligés d’inviter des personnes à qui vous ne parlez plus, si vous vous sentez simplement “obligés”, en simple résonance à cette mémoire du passé.

 

Devez-vous inviter les +1 ?

 

Faire sa liste d'invités de mariage : les enfants

 

Oui quand on pense à sa première liste, on pense à ses proches, et puis on peut avoir tendance à mettre de côté – dans un premier temps – leurs conjoints. Quelle surprise quand on reprend notre tableur et qu’on rectifie cet “oubli”… aïe il va falloir rappeler le banquier ! 

Établissez là encore des règles, si vous ne connaissez pas cette personne supplémentaire, pourquoi l’inviter ? Est-ce que sa compagne ou son compagnon seraient vexés de venir seul(e) ?

Pour pouvez décider de réserver ces “+1” aux couples qui sont ensemble depuis plus de 6 mois, ou plus, et/ou qui sont fiancés (ou mariés).

Cependant, si vous invitez un ami qui n’est n’appartient pas spécialement à un autre cercle de proches, permettez-lui de venir accompagné (ce n’est qu’une personne supplémentaire finalement). 

 

Concevez votre liste par groupes 

En plus de vos familles, il est toujours plus simple de penser par groupes : amis de lycée, de la fac, collègues, amis d’associations, etc.

Tout comme avec votre famille, il est recommandé d’inviter l’intégralité d’un même groupe si vous invitez ne serait-ce que 2 de ses éléments.

Bien évidemment, nous vous invitons à considérer, et penser, ces groupes tels qu’ils sont aujourd’hui pas forcément tels qu’ils ont été (ah la nostalgie…).
Si vous ne voyez plus que 3 amis de la fac, ne cherchez pas à reconstituer votre amphi le jour de votre union !

Si vous avez l’habitude de sortir davantage avec certains collègues, il est évident que vous pouvez leur réserver un traitement particulier et les inviter, en les mettant bien en garde de ne trop ébruiter ce “privilège”.  

“Nous partageons quelque chose de spécial, et tu comprendras que je ne peux pas inviter tout le monde ici, donc si tu peux être discret, ça serait parfait !”

 

Question ultime #1 : seriez-vous prêts à dépenser 100€ pour chaque invité dans un restaurant ?

 

Faire sa liste d'invités de mariage : les enfants

 

Bien que cet angle soit très caricatural (donc à prendre avec des pincettes), seriez-vous prêts à inviter l’intégralité de vos convives dans un restaurant gastronomique et payer 100€ par tête ?

Hé oui, c’est en moyenne ce qu’un invité va vous coûter si on prend tout en compte (location de la salle, traiteur, etc.) 

Si la réponse est non… pourquoi absolument chercher à agrandir votre liste ? 

Bien évidemment il existe beaucoup d’exceptions à cette interrogation, mais elle permet malgré tout de mettre certains détails en perspective. 

 

Question ultime #2 : Continuez-vous à voir régulièrement cette personne / ce couple ? 

Alors oui, vous seriez certainement très heureux de revoir ce camarade de classe de CE1, avec qui vous vous entendiez très bien.
Mais est-ce que votre mariage est la meilleure occasion pour organiser de telles retrouvailles ? 

Pourquoi ne pas avoir cherché à le contacter avant ?
N’oubliez pas que votre temps ne sera pas infini le jour J. 

Plus simplement, demandez-vous si vous auriez aimé voir cette personne, ou cette famille, dans les 12 prochains mois si vous ne vous étiez pas mariés ? 

Si la réponse est non…

 

Faire sa liste d'invités de mariage : limiter invitations

 

La question ultime #3 : Quel est  l’impact de ces invités sur votre couple ?  

Il est certain que de très nombreux de vos invités ont eu un rôle central dans votre construction, dans celle de votre couple… 

Prenez du recul dans votre organisation et revivez votre histoire, ou celle de votre couple, par le biais de vos invités.

Quel est l’impact de ce convive ou de ce couple sur votre relation ? Sur votre histoire d’amour ? Sur votre construction personnelle ? Que ce soit de manière directe, ou indirecte ! 

Si vous considérez après réflexion, que cette personne que vous hésitez à mettre sur votre liste a eu un rôle primordial dans votre vie, ou dans celle de votre fiancé(e) ou dans encore dans votre parcours commun… pourquoi hésiter, elle mériterait même d’être à la table d’honneur 😉  

 

Et si vous limitiez l’invitation de certains au seul vin d’honneur ? Ou à la cérémonie ? 

Malgré tous vos efforts, vous n’arrivez pas à descendre en dessous de 250 invités alors que votre budget ne vous permet pas de dépasser la barre des 150… 

Pensez alors à séparer vos convives en 3 groupes (+1)  :

  • Cérémonie(s) : Ils recevront une version épurée de votre faire-part et pourront se rendre s’ils le souhaitent à votre (vos) cérémonie(s).
  • Vin d’honneur : Sont généralement invités au vin d’honneur les relations et collègues de travail, vos connaissances et celles de vos parents qui habitent la région.
  • Les invités “all inclusive” : ce sont les élus, ceux qui vous accompagneront tout au long de la journée, et de la nuit !
  • Si votre budget ou votre espace disponible est réduit, et que vous avez trop d’amis, optez pour la solution «cocktail-soirée».

C’est à dire que vous invitez ces personnes à la cérémonie, au vin d’honneur, puis à partir de la pièce montée pour une soirée de feu !

 

Souvenez-vous de qui paye… mais osez faire VOS choix ! 

Si votre mère décide d’inviter 16 personnes supplémentaires, mais qu’elle paye 50% du mariage… il est certainement difficile de lui dire quoique ce soit.  

Cependant, cette journée est la vôtre, vous futurs mariés, et uniquement à vous. 

Par conséquent, il peut être important d’avoir une grande discussion avec votre mère si vous ne souhaitez pas avoir ces 16 personnes autour de vous. 

Bien évidemment tout dépend de votre proximité, et de votre liberté de parole avec ce parent. 

Mais osez faire vos choix, vous devez vous sentir entouré des gens que vous aimez et qui ont du sens pour vous.

 

Quelques conseils supplémentaires 

Bonus 1
Si vous n’êtes pas certains d’inviter quelqu’un à votre mariage, ne parlez pas de cette journée si spéciale devant lui ou du moins n’insistez pas trop. 

Bonus 2
Si vous n’invitez pas tous les membres d’un même groupe, prévenez les futurs présents qu’il serait maladroit de trop parler de l’événement
Et ne pensez pas que votre mariage restera secret longtemps. 

Car oui, les personnes non présentes apprendront forcément que vous vous êtes mariés (parution des bans, réseaux sociaux, discussions avec d’autres proches, etc.) !

Bonus 3
Dès lors que vous pensez à votre liste d’invités, envisagez directement de potentiels plans de table. Inutile de rentrer dans les détails, mais disposez vos différents groupes de manière pragmatique. Vous pourrez ainsi facilement vous projeter et savoir si untel ou untel se fondra bien dans l’ambiance globale. 

Bonus 4
N’envoyez pas plus d’invitations que ce que peut permettre la capacité de votre salle, en pariant sur des refus. Il n’existe malheureusement pas de pourcentage magique pour prévoir ces désistements.

Toutes ces règles ne sont bien évidemment pas gravées dans le marbre.
Elles pourront s’adapter à votre situation comme vous paraître hors propos… et c’est aussi ça la magie d’un mariage. Ne perdez pas d’esprit que l’organisation d’un tel événement ne doit pas une corvée. 

Amusez-vous, ce jour sera une fête après tout !

Bon et bien maintenant que la liste est prête… on parle des faire-parts (affaire à suivre sur ce blog) ? 🙂 

Si vous désirez aller plus loin, maintenant que vous avez désigné les proches qui seront autour de vous :

– Les 10 meilleurs conseils pour bien commencer l’organisation d’un mariage
– Comment organiser un mariage en 10 étapes
– Comment organiser un mariage éco-responsable ? 
Comment choisir ses témoins ?

 

Faire sa liste d'invités de mariage : à bientôt

 

Vous devriez aussi aimer :

Laissez un commentaire