Le blog des mariages éco-responsables

Comment organiser son mariage en 10 étapes ?

par Guillaume Parthenay
Organiser son mariage en 10 étapes

Il y a quelques jours l’un de vous a fait sa demande et voilà que vous basculez dans une nouvelle étape de votre vie : la préparation d’un événement qui s’annonce magique mais dont à l’heure actuelle beaucoup de contours vous échappent… rassurez-vous c’est normal ! On vous propose donc de découvrir, avec nous, les 10 étapes essentielles dans l’organisation d’un mariage (si possible emprunt de confiance et de sérénité). Si vous ne l’avez pas encore fait, et avant même de lire cet article, nous vous conseillons de découvrir nos 10 conseils pour bien commencer sa préparation

Allez prenez votre bloc note, un crayon et… on y va !

1 – Gérer son temps : déterminer une date, réserver les lieux essentiels et faire un rétro-planning

Sur nos conseils, vous avez vu à deux vos priorités (étape préliminaire indispensable). 

On le rappelle ici, ces priorités de couple sont au centre même de tout ce qui suivra. Si dès le 1er jour vous vous êtes dit que vous ne portiez aucune importance à la décoration, inutile de passer trop de temps dessus. Optimisez votre temps en fonction de vos envies !

Afin de bien organiser votre temps il faut avant tout chose déterminer une date potentielle. 

Dans un monde rêvé, ce choix se ferait seulement à l’instinct… ou à l’envie… mais il est lié à beaucoup plus de détails qu’on ne pourrait l’imaginer !
Quelle que soit la date envisagée, assurez-vous des disponibilités du maire ou de l’officier d’état civil. Faites-en évidemment de même avec les éventuels lieux de culte, si ce rite s’inscrit dans vos désirs. 

Enfin, si vous désiriez absolument vous marier dans un domaine précis assurez-vous de sa disponibilité le jour tant désiré (grand minimum 1 an à l’avance). 

Pensez également à la disponibilité de votre famille et de vos amis. 

Vous avez votre date ? Un grand pas vient donc d’être effectué.
Maintenant que vous savez de combien de mois de préparation vous allez disposez, vous pouvez vous pencher sur votre rétroplanning

Que ce soit sur un papier ou un tableau excel, il est important que vous soyez clairs pour vous, et ceux qui vont vous aider.
 

organiser son mariage en 10 étapes

2 – Fixer un budget et le respecter

C’est effectivement une redite par rapport à notre autre article sur l’avant préparation, mais votre banquier nous remerciera d’avoir autant mis votre attention sur ce “détail”. Ne réservez pas la moindre prestation sans avoir établi votre budget

Cette enveloppe doit comprendre une partie de vos économies, l’éventuelle participation de vos familles et le montant que vous vous sentez capables de dégager chaque mois d’ici le mariage. 

Afin d’être parfaitement autonomes, certains couples se tournent également vers le prêt bancaire, la formule du mariage participatif ou encore la recherche de sponsors (tendance venue des États-Unis). 

Attention à ne pas investir tout l‘argent que vous avez de côté dans cet événement, aussi magique soit-il, n’oubliez pas que vous avez une vie après le mariage. 

3 – Établir la liste des invités (ou un moins une liste approximative pour commencer)

S’il est inutile de boucler la liste finale un an avant le jour J, avoir une idée approximative du nombre d’invités très tôt vous permettra de vous projeter plus facilement. Par exemple, certains lieux de réception imposent un minimum ou un maximum de couverts à respecter. 

Afin de faire face aux potentielles décisions compliquées, commencez par créer chacun de votre côté une série de groupes dans lesquels classer les invités potentiels : les indispensables, la famille proche, la famille éloignée, les amis proches, les amis d’enfance et les collègues. 

 Vous pouvez également proposer à vos deux familles de dresser leurs propres listes. 

 Si vous hésitez sur certains noms, posez-vous les bonnes questions. Font-ils partie d’un plus grand groupe qui vous est cher (famille, amis) ? Quand vous êtes-vous vus pour la dernière fois ? 

Le prix moyen dépensé pour un invité pour un mariage est de 80€… seriez-vous prêt à inviter cette personne dans un bon restaurant et dépenser cette somme ? 

Si ce n’est déjà fait, pensez aussi à choisir les “invités d’honneur” : vos témoins. 

En l’absence de Wedding Planner les témoins sont souvent les coordinateurs du jour J… mais leur rôle ne s’arrête pas là ! Un témoin c’est pour la vie. Optez donc pour des personnes de confiance qui seront à l’heure (et qui vous permettront d’y être) devant la mairie, mais qui seront surtout là tout au long de votre vie pour vous rappeler l’importance et la vérité de votre engagement. 

organiser son mariage en 10 étapes

 4 – Définir son type de mariage 

On récapitule, vous avez désormais une date, un budget et un nombre approximatif d’invités. Vous avez également déjà contacté la mairie qui vous accueillera… et bien les choses avancent bien !

Si le mariage civil est un passage obligatoire, il peut se faire en petit comité.
A vous de voir si vous désirez également y adjoindre une cérémonie religieuse ou laïque

Quant à la taille du mariage, tout est question d’envie, de budget et de sincérité. 

Si votre lieu de réception et vos finances vous permettent d’inviter 200, 300 personnes… et surtout que vous en avez envie, faites-le ! Aujourd’hui la tendance semble être le mariage intimiste, voire l’elopement (cette fugue amoureuse venue des Etats-Unis). 

Et si on parlait du thème de cette union ? Prenez le temps de vous poser quelques questions à deux.
Avez-vous déjà parlé d’un éventuel thème ensemble ? Êtes-vous plutôt champêtres, bohèmes, chics ou romantiques ? Avez-vous une passion commune ? Et… avez-vous besoin d’un thème ?

Si vous en désirez un, faites en sorte de choisir un thème déclinable pour chaque étape. Du faire-part aux remerciements, de la décoration de la cérémonie à celle des tables, vous devez faire voyager vos convives dans un univers cohérent, harmonieux. Et pas de pression, n’oubliez pas que la simplicité est souvent gage de succès.

N’hésitez pas à vous aider de Pinterest pour établir un cahier de tendances, mais sachez vous arrêter. Une fois l’inspiration trouvée, il est conseillé de prendre du recul et de rester fixé sur son idée de base. 

5 – Choisir le lieu de réception

Un lieu de réception peut facilement faire grimper en flèche votre facture globale. Attribuez-vous donc une enveloppe maximale. Inutile de rêver au château de La belle aux bois dormants si votre budget ne le permet pas… vous risqueriez d’être déçus

De très nombreux lieux sont réservés plus d’un an à l’avance, alors décidez-vous le plus tôt possible. 

Pour aiguiller votre choix, posez-vous simplement les questions les plus logiques : pouvez-vous faire face à l’incertitude qui accompagne un mariage en plein air ? Voulez-vous une ambiance plus décontractée dans un cadre rustique ? De quelle manière est configuré le lieu ? Quelle taille fait la salle principale ? Dispose-t-il d’un jardin ou tout autre espace extérieur ?

Laissez-vous inspirés par la configuration du lieu… et écoutez-vous ! 

Ne sous-estimez pas l’importance de l’accessibilité du lieu et de l’hébergement. Enfin, ne perdez jamais de vue la capacité du lieu, est-elle nécessaire pour vos invités ? 

Vous allez très certainement, tout au long de vos recherches, trouver plusieurs lieux rassemblant une grande partie de vos critères… mais pouvez-vous vous contenter du presque ?
Il faudra alors vous demander si vous êtes prêts à faire des concessions, et si oui lesquelles. Réduire le nombre d’invités, augmenter votre enveloppe, louer une tente, augmenter votre cercle de recherche… alors oui, il y aura certainement quelques compromis à concéder, mais qu’est-ce ce mariage sera beau ! 

6 – Choisir son traiteur… ou du moins son menu

Êtes-vous plutôt dîner assis ou buffet ? Cuisine du monde ou traditionnelle ? Service à l’assiette ou plats partagés ? Cuisine gastronomique ou plutôt simple ? Avez-vous pensé aux Food Trucks ? Vous orientez-vous vers un repas du midi, du soir (les deux) ? 
Toutes ces questions vous aideront à vous aiguiller dans votre sélection. De la tartiflette au menu 3 étoiles au Michelin, osez-vous faire plaisir. Il sera toujours temps d’adapter quelques détails, dans la dernière ligne droite, pour satisfaire votre cousine qui ne mange pas de porc et votre belle-mère intolérante au lactose.   

Allez, on vous glisse 4 conseils supplémentaires pour la route :
– Basez-vous un maximum sur le bouche-à-oreille
– N’hésitez pas à rencontrer plusieurs professionnels.
– Cher ne veut pas nécessairement dire bon.
– Ne vous contentez pas de promesses, demandez un (ou plusieurs) essais ! 

organiser son mariage en 10 étapes

 

7 – Sélectionner ses autres prestataires

Fleuristes, photographes, DJ, Wedding Planners, certains professionnels ont un style  très traditionnel, d’autres, au contraire, cultivent leur différence, Ne vous contentez donc pas d’opter pour le premier nom d’une liste, avec comme seule raison le fait que son devis vous convient. Vous allez payer un professionnel pour son travail… autant que celui-ci vous plaise !

Encore une fois, gardez à l’esprit que les meilleurs prestataires sont souvent très prisés. Il faudra donc une nouvelle fois anticiper un maximum vos choix. 

Alors si vous craquez pour le travail d’un professionnel, contactez-le très rapidement et prévoyez un temps d’échange (en visioconférence ou encore mieux une rencontre). Le feeling et la confiance sont les secrets d’un jour J détendu. 

Le jour de ce rendez-vous, préparez une série de questions et décrivez, le plus possible, vos envies et de vos attentes et n’oubliez pas que tout accord nécessite un écrit.

 

8 – Les faire-parts

On va se l’avouer, nous avons tous envie de marquer les esprits dès l’envoi de notre carton d’invitation, montrer à quel point nous nous aimons, et que notre mariage sera unique.
Mais optez pour un message simple et direct. Vos convives doivent comprendre en une seule lecture qu’il s’agit d’une invitation pour votre mariage. À ces faire-part peuvent être ajoutés «Les cartons d’invitation pour le repas», «les cartons réponse» (numérotez-les de façon à savoir qui vous répond).

Si vous vous mariez en plein été, c’est à dire pendant les vacances scolaires, envoyez vos invitations au minimum 6 mois à l’avance.

Si vous commandez vos éléments, en particulier vos faire-part, assurez-vous du format de livraison. Il est fort probable que vous ayez à faire l’assemblage (pliage, ajouter la ficelle, faire les petits nœuds, etc.)
Prévoyez donc ce temps, non négligeable, dans votre planning.

organiser son mariage en 10 étapes

 

9 – La tenue des mariés et les alliances

Vous allez croire que l’on se répète, mais notre conseil principal pour cette partie sera encore… d’anticiper

Pour faire simple, l’organisation d’un mariage c’est un marathon dans lequel les premiers pas conditionneraient toute la suite de la course. 

Messieurs, en vous y prenant à l’avance toutes les possibilités seront alors envisageables, du prêt-à-porter au sur-mesure. Et l’essai reste la façon la plus simple et fiable pour se projeter !  

Surveillez votre ligne : on évite donc de trop pousser à la salle, d’abuser des essais de bière ou bien de faire un régime drastique le dernier mois !

Chères futures mariées, les articles sur le choix des robes font légion sur internet, nous nous focaliserons donc sur 3 conseils : 

  • Laissez-vous surprendre, et un tissu se touche avant d’être acheté.
  • Préparez-vous pour vos essayages. En effet, beaucoup d’entre vous font l’erreur d’arriver à leurs essayages non coiffées et non maquillées. Faites le strict minimum pour vous sentir bien dans votre peau avant de sortir, la séance n’en sera que plus agréable.
  • Une mariée heureuse est une mariée à l’aise. N’oubliez pas dans votre choix que vous allez devoir parcourir des longues distances et bouger tout au long de la journée. Donc si votre robe coup de cœur vous interdit d’être trop mobile, prévoyez une robe plus simple pour la soirée.

 

10 – Se décontracter et penser au couple

Ne perdez jamais d’esprit que vous devez absolument réserver du temps à votre couple tout au long de l’organisation. 

Quel sens mettez-vous derrière cet engagement ? Que représente-t-il dans votre couple ? Essayez de vous éloigner quelques instants du pur organisationnel, pour vous intéresser à la nature de qui est en train de se passer.
Demandez-vous également quelle sera la suite ? 

Le mariage n’est pas à voir comme la fin d’un voyage. Il s’agit juste d’une (belle) étape dans la construction de votre couple… donc à vous de construire la prochaine. 

Et le jour J ? Soufflez, profitez et dites-lui que vous l’aimez. 

 

Guide du mariage éco-responsable

Allez encore plus loin : le guide du mariage (éco)responsable

Pour tous ceux qui voudraient rentrer un peu plus dans les détails de cet article, nous avons développé tous ces points, et bien d’autres encore, dans un guide téléchargeable gratuitement ici.

Vous y apprendrez tout, et même un peu plus, sur l’organisation d’un mariage. 

En bonus, nous y avons même disséminé un ensemble de conseils très simples pour teinter de vert son union et ainsi le rendre responsable 😀

Vous devriez aussi aimer :

Laissez un commentaire