Le blog des mariages éco-responsables

Écrire un discours de mariage en 15 minutes (témoins & invités)

par Guillaume Parthenay
écrire discours mariage

Ah le discours de mariage… il y a toujours une raison pour repousser son écriture ! Les parents des mariés n’ont pas la tête à ça et de manière plus globale nous avons tous un quotidien déjà bien chargé. Pourtant la cérémonie est demain et vous devez prendre la parole. Pas de panique, témoin, famille ou ami, nous vous prenons pas la main pour vous aider à écrire en 15 minutes le discours idéal !

Non, poser quelques idées directrices sur un bout de papier n’est malheureusement pas suffisant, et ce pour la grande majorité d’entre nous.
Nous aimerions tellement vivre à ce moment précis dans une comédie romantique, et avoir une illumination miraculeuse à l’instant où nous nous présentons devant l’assemblée, les mains vides ou pire encore, une coupette (la sixième) à la main.
Vous savez ces fameuses envolées lyriques qui vous arrachent les larmes et qui paraissent aussi improvisées eu profondes.

Trêve de bavardage ! Il est temps de trouver les les mots justes. Mais où s’est cachée cette maudite inspiration ? Pari tenu dans 900 secondes vous aurez un texte mêlant habilement émotion et humour… Allez on se lance !

Ne perdez pas d’esprit que la sincérité sera quoiqu’il arrive votre plus belle arme.

Quels sont les 10 commandements d’un discours réussi ?

L’introduction et la conclusion tu soigneras

On vous le répète depuis le collège (désolé pour ce souvenir douloureux qui revient), les gens s’attachent principalement à l’introduction et à la conclusion d’un texte. Et bien, je suis désolé de vous le dire mais l’assemblée d’un mariage ne déroge pas à cette règle !

Afin de capter l’attention de votre auditoire, n’hésitez pas à susciter la surprise dès vos premiers mots. Si vous avez les jambes qui tremblent de trac, ça peut d’ailleurs être le moment de détendre l‘atmosphère avec un petit trait d’humour.

Exemple : Donner des mauvais prénoms aux mariés lors de votre première phrase
“Si nous sommes réunis aujourd’hui au mariage de Sandrine et Stéphane [Regard vers les mariés… moment de blanc] mince je crois que je me suis trompé de feuille… aïe”

L’introduction vous donne également l’occasion de vous présenter en quelques mots. Expliquez brièvement qui vous êtes et comment vous avez rencontré les mariés.

En guise de conclusion, le plus courant consiste à souhaiter ses vœux de bonheur.

Une petite citation pour conclure fait également toujours son petit effet !
Vous pouvez également profiter de cette prise de parole pour remercier les mariés d’avoir réuni tout ce joli monde.

La citation comme joker tu utiliseras

Des milliers d’auteurs ont déjà écrit des merveilleuse choses  sur l’amour. Bien évidemment nous voudrions tous trouver des mots aussi forts que Verlaine ou Pouchkine.

Mais si, justement, leurs si jolis mots nous aiguillaient ? N’hésitez pas à lire, vous imprégner de textes.

Parmi les très nombreux exemples que nous pourrions vous proposer :
– Saint Exupéry et sa célèbre définition du mot Apprivoiser dans Le Petit Prince
– Paul Eluard et son poème Être unis
– Mère Térésa et son texte Les gouttes d’amour
– La chanson Les mots de rien de Jeanne Moreau

Vous verrez une citation prend toujours une résonance particulière le jour d’un mariage (encore faut-il qu’elle soit bien choisie, bien évidemment !)

A noter que la lecture d’un texte entier peut également faire office de discours.

discours mariage


Aux deux mariés tu t’adresseras !

Bien évidemment vous être le père de la mariée, ou l’ami d’enfance du marié, mais ce n’est pas une raison pour ne pas vous adresser à l’autre star du jour.

Vous avez fait des dizaines, des centaines, voire des milliers des kilomètres pour assister à l’union ces deux êtres aimant.

Nous vous conseillons donc de ne pas vous focaliser sur votre histoire avec le ou la mariée, mais plutôt sur la relation des deux mariés, ou du moins ce que vous en connaissez, et ce qu’elle vous inspire.

Complimentez la personne dont vous êtes le plus proche, et évoquez éventuellement quelques anecdotes de votre passé commun.

Valorisez ensuite le couple, les apports dus à cette rencontre, et n’oubliez pas de vous adresser au conjoint, quitte à le remercier pour le bien qu’il a fait dans la vie de votre ami(e).

Émotion et pathos tu ne confondras pas

Allez on va se l’avouer… on a tous envie, quelque part au fond de nous, de marquer les esprits au moment de notre discours. Ou du moins, celui des mariés !

Mais s’il vous plait, n’ayez pas l’envie perverse de tester le rimmel waterproof de la mère de la mariée. Inutile d’insister sur les tranches de vie les plus tristes ou tragiques.

Vous êtes ici pour célébrer l’amour des nouveaux époux, votre ton doit donc être enjoué ! La nostalgie n’est pas sur la liste des invités.

Sachez utiliser l’émotion avec pudeur.

L’humour avec parcimonie tu utiliseras

Nous allons ici vous donner deux conseils complémentaires pour le prix d’un.
Visez davantage le sourire que le rire dans votre texte.

Partir de ce postulat, vous évitera, a priori, de tomber dans la facilité de raconter des anecdotes qui pourraient décrédibiliser/déstabiliser le ou la marié(e) dans le seul but de faire rire vos amis présents.

Vous pouvez effectivement rire avec les mariés… mais pas d’eux !
Si vous souhaitez faire un bon mot, les occasions futures ne manqueront pas.

Renseignez-vous en amont sur le type d’audience qui vous fera face.
Les invités de cette journée sont-ils jeunes ou âgés ?
Devrez-vous intervenir devant plus de membres de la famille ou d’amis ?

En fonction des réponses à ces questions, vous en saurez davantage sur la manière d’articuler votre discours.
Prenons l’exemple d’une assistance constituée essentiellement de la famille de la mariée. Oubliez tout de suite les histoires et blagues grivoises apprises à Barcelone lors de l’enterrement de vie de garçon du marié !

La barre des 7 minutes tu ne dépasseras pas

Bon, on ne vous demande pas ici de simplement lever votre verre en vous contentant d’un “Vive les mariés”.
On vous met surtout en garde face aux interminables monologues, douloureux pour tout le monde.

On le sait, votre grand mère vous a toujours dit que vous aviez beaucoup de talent et que vous auriez dû faire du théâtre.
Mais non, ce n’est pas ce soir que ce talent unique éclaboussera notre belle planète.
Chaque chose en son temps ! 😉

Si vous souhaitez vous faciliter la tâche, et conserver l’attention de tous, allez à l’essentiel et privilégiez un discours assez court, compris entre 3 minutes et 7 minutes.

discours mariage


Le rythme de la soirée tu garantiras

Il est probable vous ayez passé un long moment à écrire vos quelques lignes (et oui!), cependant détachez vous de votre feuille, et essayez de regarder votre audience au moment de votre prise de parole.

Si les convives semblent particulièrement agités, qu’ils commencent à regarder dans d’autres directions ou à chuchoter… oubliez cette deuxième partie et glissez plus rapidement vers la conclusion.

Renseignez-vous sur le nombre de personnes qui souhaitent s’essayer à l’exercice du discours, ou organiser une animation, pendant la soirée avant de vous lever (bon bien évidemment, sauf si vous êtes l’un des parents des mariés).

Entre le panorama des parents du marié, la chanson des cousins de Biarritz, le jeu des 12 mois, le discours de la sœur… trois choix s’imposent à vous (dont deux sont bons) :

A) Vous vous lancez coûte que coûte dans ce discours, mince après tout, vous avez mis 2h à l’écrire !
B) Vous optez pour une version raccourcie, mais vous tenez quoiqu’il arrive à témoigner votre amour aux mariés
C) Vous vous dites que les mariés seront heureux de lire ce discours sous forme de lettre dans quelques jours une fois qu’ils seront reposés.

Bon vous l’aurez compris, on vous suggère vivement les solutions B & C. Mais vous connaissez mieux les mariés que nous, donc laissez vous porter par la situation !

Pompette tu ne seras pas

Les journées de mariage sont longues, souvent chaudes et ensoleillées… un cocktail parfait pour que la première coupe du vin d’honneur monte vite à la tête.

Alors imaginez plutôt votre état, si vous avez prévu de faire votre discours au moment du plat principal… soit environ 12 verres 4 heures après.

Bilan, faites en sorte d’avoir les idées claires au moment d’intervenir. De plus votre articulation vous remerciera de ne pas être dans un état d’ébriété trop avancé.

Vous avez tout le reste de la nuit pour profiter, et devenir le dieu du dancefloor !

Répéter tu devras

N’hésitez pas à faire relire votre texte par d’autres personnes. Dans tous les cas cette relecture vous confortera, et vous mettra en confiance avant de vous lancer dans cet exercice inhabituel.

Une fois le texte finalisé, prenez un peu de temps pour le répéter.

Faites en sorte d’assimiler un maximum les mots. Vous gagnerez ainsi en spontanéité et en confort.

Vous ne serez plus dans la simple lecture et pourrez vous détacher davantage de la feuille. Vous pourrez ainsi regarder les mariés directement dans les yeux et partager pleinement ce moment avec eux.

Te ressembler le discours devra !

Allez les 15 minutes promises sont bientôt terminées et votre discours n’a toujours pas avancé ?
C’est normal ! Rien de tout ce qui a été dit ne vient de vous.

Mettez nos conseils de côté et posez-vous la seule question qui soit véritablement importante : qu’avez-vous envie de dire aux mariés en ce jour si particulier pour eux (vous) ?

Pour le reste faites-vous confiance, que vous fassiez un discours classique, un poème, une chanson… les nouveaux époux seront heureux de voir que vous avez fait un effort pour eux.

Vous devriez aussi aimer :

Laissez un commentaire